7 recettes infaillibles pour assommer votre auditoire avec des powerpoints indigestes…

1. Reproduire sur vos slides ce que vous dites à l’oral

Résultat infaillible : d’un seul coup d’oeil, l’auditoire sait ce que vous allez dire durant les deux prochaines minutes. Du coup, il peut s’endormir tranquillement.  Le plus dur , ce sera de le réveiller pour la slide suivante…

2. Utiliser sans compter les merveilleux effets graphiques et animations fournis par votre logiciel de présentation.

Résultat infaillible : Pendant que l’attention de votre auditoire se concentre sur les textes et les images qui virevoltent, il ne vous écoute pas.

3. Chercher à démontrer l’étendue de vos compétences, sans vous préoccuper d’être clair pour votre auditoire

Résultat infaillible : Votre boss sait maintenant que la remarque d’Einstein : « Si vous ne pouvez pas l’expliquer simplement, c’est que vous ne le comprenez pas suffisamment bien » s’applique parfaitement à vous !

4. Coller des tableaux excel, transformez-les en courbes.

Résultat infaillible : à moins de rester 10 mn à l’expliquer, et de distribuer des paires de jumelles, vous êtes certain que personne ne lira votre diapo.

5. Utiliser les gabarits proposés par les logiciels

Résultat infaillible : ainsi, vous laissez les puces, et leurs inévitables listes, structurer votre discours et votre pensée. Or ce n’est pas comme cela que notre cerveau fonctionne : les listes à puces l’obligent à un effort supplémentaire qui disperse l’attention.

6. Faire tout soi-même.

Résultat infaillible : comme la communication n’est pas vraiment votre métier, vous allez tomber dans tous les pièges cités plus haut. En vous voyant passer des heures à composer vos slides au lieu de faire votre boulot, votre patron se demandera s’il a raison de vous payer autant.
Le Wall Street Journal estimait que le temps gaspillé à fabriquer de mauvais Powerpoint coûtait 252 millions de dollars par jour aux entreprises américaines.

7. Au contraire : ne rien faire, et comptez sur son agence pour tout faire à sa place.

Résultat infaillible : N’ayant rien demandé de précis, vous aurez toutes les chances de n’être qu’approximativement satisfait. Pas si grave : vous pourrez toujours reprocher à l’agence de n’avoir rien compris !

Ne riez pas… ces attitudes, c’est du vécu!
Alors, comment devenir une star du « business show » à la Steve Jobs ?
Savez-vous que les  champions de la présentation  préparent et vivent leur prestation comme un combat, et s’inspirent des préceptes de Myamoto Musashi », le fameux samouraï qui codifia la stratégie des guerriers japonais ?

Tout savoir sur la formation « Samurai » en cliquant ici